Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association Vers nous-mêmes prévention

Les crêpes c'est bon mais c'est chaud !

Je ne sais pas vous, mais mes enfants et moi on adore faire des crêpes et la chandeleur nous offre un raison de plus d'en faire 

Convivial, à la poêle ou version crêpes party, sucrée, salée, c'est rapide et en général tout le monde aime.

Ok, certains vont encore penser qu'on ne peut plus rien faire tranquillement, ce à quoi je réponds que ces articles sont justement là pour que vous puissiez rester tranquilles en vous préservant des accidents qui existent et dont personne n'est épargné ! 

Alors, pour que votre séance crêpes reste un moment agréable pour les grands comme pour les petits et que ça ne finisse pas aux urgences voici quelques petits conseils afin d'éviter la brûlure. 

D'une manière générale : 

- Ne posez pas de plat chaud ou votre appareil à crêpes sur le rebord de la table ou du plan de travail.

- Comme pour les casseroles, pensez à tournez la queue de la poêle vers l'intérieur de la plaque de cuisson, coté mur.

- Ne passez pas à côté de votre enfant avec votre poêle chaude à la main

- Ne tenez pas votre enfant dans les bras ou sur vos genoux lorsque vous manipulez des produits chauds ou cuisinez.

- Vérifiez que votre enfant ne puisse pas tirer sur une nappe et renverser sur lui un liquide ou des aliments chauds.

Si vous vous brûlez, ou brûlez quelqu'un

2 réflexes à adopter : 

  1. Supprimer la cause de la brûlure ou soustraire la victime de la cause.
  2. Quelle soit simple ou grave, arroser immédiatement la partie brûlée à l'eau courante tempérée et à faible pression, par ruissellement. 

 

Comment réagir efficacement et A quel moment doit-on appeler les secours ?

2 cas de figure :

  1. La brûlure est superficielle, peu étendue, APRES l'arrosage jusqu'à disparition de la douleur, il suffira de mettre une pommade adaptée fournie par votre pharmacien et de surveiller l'évolution. Attention tout de même , demandez SYSTEMATIQUEMENT un avis médical (15) quand il s'agit d'un enfant ou d'un nourrisson et en cas d'apparition dans les jours qui suivent de fièvre, d’une zone chaude, rouge, gonflée ou douloureuse. Vérifiez la vaccination antitétanique. Voir la courte vidéo explicative ---> ici

     

  2. La brûlure est grave quand il y a :
    1. une rougeur étendue (un coup de soleil généralisé par exemple) de la peau chez l’enfant
    2. une localisation sur le visage ou le cou, les mains, les articulations ou au voisinage des orifices naturels
    3. une destruction plus profonde (aspect blanchâtre ou noirâtre parfois indolore) associée souvent à des cloques et à une rougeur plus ou moins étendue
    4. la présence d’une ou plusieurs cloques dont la surface totale est supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime (celle de l'enfant si c'est lui la victime)

Dans le cas d'une brûlure grave, :

  • faire alerter ou alerter les secours dès le début de l’arrosage
  • poursuivre le refroidissement, selon les consignes données
  • installer la victime en position adaptée, après refroidissement, allongée confortablement (lit, canapé ou à défaut sur le sol), assise en cas de gêne respiratoire
  • en laissant la partie brûlée visible si possible
  • surveiller continuellement.
  • Aucun produit ne doit être appliqué sur une brûlure grave sans avis médical.

NB : Débuter l’arrosage après 30 minutes n’a pas d’intérêt, laissez les éventuels morceaux de vêtements qui seraient collés à la peau, ne percez jamais les cloques et surtout, mettez les techniques de grand-mère aux oubliettes PAS D'HUILE, PAS DE BEURRE, PAS DE DENTIFRICE, PAS DE POMME DE TERRE ou autre du genre, ce qui pourrait augmenter le risque d'infection. 

Avec quelques petits conseils et une bonne attention on peut vraiment éviter l'évitable, alors bon appétit ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article